« WORK IN PROGRESS » : DIX ANS APRÈS, LES PRINTEMPS ARABES NE SONT PAS FINIS

Dix ans après la chute du régime de Ben Ali qui marquait le début des Printemps arabes, Louis-Simon Boileau, chercheur spécialisé sur le Moyen-Orient et membre de l’Observatoire de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient de la Fondation, rappelle l’évolution des pays concernés par ces mouvements mais aussi les changements géopolitiques régional et international. Il analyse également la transformation du processus enclenché par les Printemps arabes et sa poursuite, tel un « work in progress ».

0 commentaires

Soumettre un commentaire